La Montmorillonite, l'argile intelligente

  SweetAxo  

 (43)    (4)

  Les remèdes naturels

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un produit naturel aux milles vertus.

 

Depuis la nuit des temps, et le jour qui l’a suivie, l’argile est utilisée par l’homme. Sa richesse minérale et en oligo-éléments en a fait un allié de premier choix dans la santé, le bien-être, la beauté, l'entretien du corps, de la maison, des constructions et dans l’industrie.

Celle que nous allons découvrir est d’une pureté exceptionnelle, de ce fait, elle nous offre (c’est gentil) des qualités et des attraits bien plus intéressants que n’importe quelle autre argile verte.

 

 

J’aurais pu vous parler pendant des heures de ses propriétés chimiques, vous dire par exemple que la Montmorillonite est un minéral au pH neutre composé de silicate d'aluminium et de magnésium hydraté,  dotée d’une capacité d’échange cationique exceptionnelle, d’un pouvoir de coagulation et de floculation efficaces. 

 

 

Mais j’ai préféré et vous préférerez sûrement que je vous dise que cette poudre argileuse est devenue un allié incontournable en aquariophilie.

 

Incontournable parce que :

  • C’est un produit naturel.
  • Elle apporte à l'aquarium un cocktail naturel de sels minéraux et d'oligo-éléments
  • Elle permet de favoriser l'équilibre biologique de l'aquarium.
  • Maintient un PH stable entre 7 et 7.5
  • Elle améliore la limpidité de l’eau.
  • Elle élimine les mauvaises odeurs.
  • Elle accélère la dégradation de matière organique en matière minérale (fertile) au niveau du substrat. 
  • La croissance des plantes est optimisée, au détriment des algues.
  • L’oxygénation de l’eau est améliorée
  • La Montmorillonite est un piège à métaux. Elle participe à l'élimination des divers polluants de votre aquarium.
  • Elle neutralise l'activité bactérienne pathogène et Mycosique.
  • Elle apaise les douleurs et les inflammations
  • Elle  possède également des propriétés cicatrisantes notables, probablement en raison de sa forte teneur en silicate d’aluminium (Sur une plaie ou un abcès, elle capture les germes sans altérer les cellules saines alentour, emportant avec elle les impuretés.)
  • Elle tapisse la muqueuse digestive de nos axolotls, poissons et crevettes (formant un « pansement gastrique » ou « pansement intestinal »), et protège ainsi  cette muqueuse contre différents facteurs d’agression : sécrétions excessives de suc gastrique, d’acides ou de sels biliaires, médicaments anti-inflammatoires, susceptibles de provoquer des ulcères, microbes responsables de diarrhée. Elles peuvent également empêcher certains microbes ou toxines de traverser la paroi digestive pour pénétrer dans la circulation sanguine.
  • Elle aide à la mue des crevettes.
  • Fortifie la carapace des escargots
  • Participe à la bonne santé de nos animaux.
  • Sublime les couleurs des poissons et crevettes.

 

Bon... j’ai un peu exagéré... nous sommes loin des mille vertus. Mais avouez que celles-ci sont vraiment intéressantes pour l’esthétique et la santé, et de nos aquariums, et de nos animaux. Elle rentre même dans la composition de certains pellets Aquaterratec.

En Allemagne, la Montmorillonite est utilisée depuis de nombreuses années avec les axolotls et elle fait maintenant partie intégrante de la maintenance de leur aquarium. Je remercie d'ailleurs chaudement mon amie Micki pour les riches partages que nous avons et qui nous permettent d'évoluer dans nos maintenances. 

L'utilisation de cette argile est simple. Vous aurez besoin de peu de quantité, entre 0.5g et 1g de Montmorillonite pour 100 litres d'eau, et ce une fois par mois. Il vous faudra dissoudre la poudre dans de l'eau tiède avant de verser le tout dans votre aquarium. Les particules étant extrêmement fines, votre aquarium deviendra très nuageux. Mais cela se dissipera rapidement, pour laisser la place à une eau claire comme du cristal.

 

Mais comment ça marche?

Nos aquariums sont des systèmes clos, qui, au même titre que notre organisme, sont soumis à des réactions chimiques.

Entre production de matières organiques (Excréments, débris végétaux, déchets de nourriture…), recyclage (Cycle de l’azote…) et nos interventions de maintenance, les paramètres de l’eau ont tendance à changer, il est n’est pas rare qu’un léger déséquilibre apparaisse.

Avec nos axolotls, dont la délicatesse est légendaire, ces matières organiques se retrouvent régulièrement en suspension, occasionnant une eau trouble, un appauvrissement en oxygène et des caractéristiques physico-chimiques modifiées. Cette modification de l’écosystème peut troubler le métabolisme de nos Axolotls et à terme favoriser le développement de certaines pathologies.

C’est à ce moment précis que la Montmorillonite peut exprimer la puissance de son action.

La coagulation est le procédé qui permet, grâce au silicate d’aluminium, d’annuler les charges électriques des particules colloïdales (matières en suspensions trop fines pour être aspirées par votre pompe et qui donne cet aspect trouble à votre eau). Ce sont ces charges électriques qui permettent à ces particules de rester en suspension, le fait de les annuler va donc les faire couler. La floculation va alors se mettre en place, ces particules de taille inférieure au micromètre vont se rapprocher pour former des flocs, des flocons qui décanteront alors plus facilement. Après cela votre aquarium sera limpide comme de l’eau de roche. 

Très riche en minéraux l’argile Montmorillonite est chargée naturellement d’ions négatifs (Anions). Une fois en contact de l’eau et combinée à votre humus, (fraction stable de la matière organique de votre sol), son rôle va tout simplement consister à attirer les ions contraires, donc positifs (Cations), à sa surface, qui seraient sans cela mobiles dans votre eau. Parmi ces cations qui vont rejoindre votre complexe argilo-humique vous trouverez les cations Mg₂⁺ (magnésium), K⁺ (potassium), Ca₂⁺ (calcium), Na⁺ (sodium), NH₄⁺ (ammonium) qui sont les nutriments indispensables à vos plantes Nous avons en quelque sorte, ici, le garde manger du sol.

Nous nous sommes penchées sur l’efficacité de cette argile lorsque l’un de nos axolotls a développé une mycose au niveau des branchies. Après une seule utilisation de la Montmorillonite, la mycose avait disparu. 

Après quelques mois d’utilisation dans mes différents aquariums, j’ai noté quelques changements notables.

Dès l’introduction de la Montmorillonite dans mes bacs après quelques heures de « troubles », le temps que l’argile s’attaque aux matières en suspension, j’ai effectivement remarqué que mon eau était plus claire, plus limpide. 

Photo prise au moment de l'ajout de la Montmorillonite.

Mes plantes ont vu leur croissance s’accélérer et leur couleur verte s’est intensifiée.

La mue de mes crevettes a été clairement facilitée.

Dernièrement une de mes platys a subi l’attaque d’un de ses congénères, lui occasionnant une plaie ouverte d’un centimètre sur le flanc droit. Auparavant j’isolais mes blessés et les soignais au « bleu de méthylène ». J’ai saisi l’opportunité de vérifier les qualités anti bactériennes et cicatrisantes de la Montmorillonite.

J’ai donc laissé  « Cindy », ma platy, dans son aquarium et j’ai laissé faire sans intervenir. La plaie était très propre et mon poisson a maintenant une jolie cicatrice bien refermée et saine. 

 

 Je suis vraiment convaincue des bienfaits de la Montmorillonite qui m'a prouvée ses multiples vertues en un rien de temps.

Je fais tellement confiance à cette poudre que je m’en suis fait un masque pour le visage. On me donnerait maintenant facilement quelques heures de moins…ou plus exactement quelques heures de plus de sommeil, j’ai l’air plus reposé. Même mon chat qui souffrait de désordres intestinaux a pu la tester. Le lendemain, ce n’était plus qu’un mauvais souvenir.

 

Bien entendu, avant de faire tout cela, je me suis informée quant aux contres indications, je n’en ai pas trouvé beaucoup. Les voici :

  • Il ne faut jamais mélanger ou manipuler la poudre avec des objets en métal car elle perdrait toutes ses propriétés.
  • Il ne faut pas donner ou consommer la Montmorillonite en cas de constipation ou de risque d’occlusion intestinale.
  • Ne pas donner ou consommer l’argile en même temps que la prise de médicament, elle diminuerait leurs effets.
  • Ne pas donner aux enfants, sauf avis du médecin.
  • Ne pas donner aux femmes enceintes. 

En conclusion, La Montmorillonite est une argile intelligente qui cible précisément son champ d’action, elle élimine ou transforme les polluants en épargnant les nutriments qui sont indispensables à la vie aquatique.

Etant complètement naturelle, c'est une très bonne alternative aux traitements chimiques.

L’essayer c’est l’adopter, cliquez ici pour découvrir la Montmorillonite Aquaterratec!

Photo prise le jour suivant l'ajout de la Montmorillonite, l'eau est devenue très limpide.

Si vous avez des questions quant à l'utilisation de cette argile, n'hésitez pas à rejoindre notre communauté ici !!

A très bientôt!!!

 (43)    (4)